Miyu Miyu : « Je préfère mon corps tatoué à celui, vide, que j’avais autrefois. | I prefer my inked body to the empty I had formerly. »


Miyu Miyu a répondu à nos questions dans le cadre du thème de la semaine sur le tatouage.

1) Qu’est-ce qui vous a amené aux tatouages ?

J’ai commencé à me tatouer à l’âge de 14 ans, à l’époque je prenais une aiguille et de l’encre de chine. J’étais fascinée par les gens tatoués que je voyais sur internet et j’étais assez démarquée de mes autres camarades.

2) Que signifie pour vous le fait de se faire tatouer ? Est-ce uniquement esthétique ?

Les tatouages sont un mode de vie, une façon de s’exprimer et d’accepter son corps. Je préfère mon corps tatoué à celui, vide, que j’avais autrefois. Je ne considère pas que le tatouage soit purement esthétique, j’ai des pièces que certains qualifieraient de « pas belles » mais qui représentent énormément pour moi et ont une symbolique.

MyumyuGillesFossier
Photo : Gilles Fossier

3) Que se fait-on tatouer et pourquoi ça, pourquoi là, pourquoi à ce moment-là ?

J’ai une grosse déception au sujet du phénomène tatouage. Pour ma part je me fixe une idée, une période de ma vie, une référence. Je constitue moi même mon dessin et j’en parle avec un tatoueur. Maintenant la plupart des personnes qui se rendent à un salon pour leur tatouage se contentent d’une image qu’elles ont trouvé sur internet en tapant « top 10 des tatouages à la mode ». C’est très dommage car finalement est-ce qu’ils se sont tatoués ce motif parce que ça représente quelque chose pour eux ? Ou uniquement pour faire comme les autres ? Il n’y a pas de moment précis pour se faire tatouer (enfin si attendre la majorité 😉 ), c’est après mûre réflexion et avec une réelle motivation.

« Je préfère mon corps tatoué que celui, vide, que j’avais autrefois. »

4) Regrettez-vous de vous être fait(e) tatouer et si oui pourquoi ?

Sur mes 35 pièces de tatouage, je n’en regrette qu’une seule. Il s’agit d’une pièce que j’ai réalisée dans la nuque. Non pas que je regrette mon motif, mais il se trouve qu’elle est très visible, par exemple lorsque j’ai eu mon job étudiant. Je n’ai pas encore fini mes études mais j’ai peur que ce tatouage puisse être néfaste pour ma recherche d’un CDI.

5) Quel est votre plus beau tatouage et pourquoi ?

Je considère que ma plus belle pièce, d’un point de vue uniquement esthétique, est celle que je possède sur le sternum. Il s’agit d’une pièce couvrant le haut de mon ventre tel un corset de dentelle. La pièce est très détaillée et minutieuse, réalisée par Delphine d’Urban Legend Tattoo, qui réalise des pièces très féminines et douces.

6) Qu’attendez-vous d’un bon tatoueur ?

J’attends d’un bon tatoueur qu’il soit sur la même longueur d’onde que moi. Quoi de plus délicat que d’amener son dessin et qu’on vous réponde « moi je n’aime pas comme ça, je le verrais plus comme ça » et qu’on se retrouve loin du projet initial ?! Peu de gens comprennent qu’il ne suffit pas d’avoir un « tatoueur renommé » pour réaliser la pièce qu’il leur faut, mais plutôt un tatoueur dans le thème qui vous correspond. Ne pas demander à un tatoueur spécialisé dans les portraits de vous réaliser une pièce de cartoon ! Vous comprenez ? Je choisis au préalable le style du tatoueur avant de le rencontrer.

7) Que pensez-vous de ceux qui « ne sont plus qu’un grand tatouage » et plus globalement du rapport à l’utilisation de son corps ainsi ?

Si vous parlez des personnes qui comme moi ont une majorité de pièces sur la peau et en sont partiellement recouvertes, je pense que ça dépend des personnes. Je suis modèle photos depuis 5 ans et je suis une modèle au look particulier car très tatouée et percée. Pour beaucoup, mon corps constitue une oeuvre, mise en valeur par des photographies. Mon corps m’appartient, et j’y exprime une forme d’art.

8) Vos tatouages sont vos idées ? vos créations (dessin) ? Ou entièrement l’œuvre du tatoueur ?

C’est 50 – 50 , j’ai des dessins réalisés par moi-même, certains donnés aux tatoueurs et quelque peu modifiés par eux-mêmes. Et également des pièces entièrement dessinées par le tatoueur. Je précise que je fais du dessin depuis très jeune et qu’il n’est pas forcément évident de dessiner soi-même son tatouage.

Photo : Chloranamour
Photo : Chloranamour

9) Votre prochain tatouage, c’est quoi et où ?

Mon prochain tatouage est une représentation du film d’animation japonais Princesse Mononoke, par Hayao Miyazaki. Ce film d’animation exprime le combat mené entre les esprits de la nature et les hommes. L’héroïne est une fille-sauvage, un esprit vengeur luttant pour sauver la nature qui l’a recueillie. Les japonais accordent beaucoup de place à la nature et aux esprits qui y sont présents. Je suis une personne très impliquée dans la défense des animaux et de la nature. J’adore ce film d’animation et je suis parfois un peu Mononoke dans l’âme 😉 . Ce tatouage sera réalisé sur mon bras gauche, allant de mon épaule à mon coude.

10) Avez-vous un tatouage en rapport direct ou indirect avec la musique ? Pourquoi ce choix ? Peut-on le voir ?

Je n’ai aucun tatouage représentant la musique, malheureusement. Pourtant je suis une grande accro à celle-ci. La musique s’écoute, se vit. Elle ne se voit pas réellement : hormis représentée par une note de musique, ou une parole d’une musique qui vous a plu, il est difficile de représenter le bonheur que peut vous procurer l’écoute d’une musique qui vous plait et qui vous correspond.


Miyu Miyu answered our questions within the theme of the week on the tattoo.

1) What did bring you to tattoos?

I began to tattoo at the age of 14, in this time I took a needle and some India ink. I was fascinated by tattooed people whom I saw on the Internet and I was marked down enough by my other companions.

2) What means for you the fact of being tattooed? Is it only esthetic?

Tattoos are a lifestyle, a way of expressing himself and of accepting one’s body. I prefer my body tattooed to the empty I had formerly. I do not consider that the tattoo is purely esthetic, I have some which people would consider as  » not beautiful  » but which represent enormously for me and have a symbolism.

3) What are we tattooed and why that, why there, why at this moment?

I have a big disappointment about the phenomenon tattoo. For my part I settle an idea, a period of my life, a reference. I make myself the drawing and I speak about it with a tattooer. Now most of the people who go to a profesional for their tattoo content themselves with an image that they found on the Internet by typing  » top 10 of the fashionable tattoos « . It’s a real pity because finally have they tattooed this motive because that represents something for them? Or only to make as the others? There is not of precise moment to be tattooed (finally if to wait for the majority 😉 ), it is after careful consideration and with a real motivation.

4) Do you regret have been tattooed and if yes why?

On my 35 pieces of tattoo, I regret only one. It is a piece which I realized in the nape of the neck. Not that I regret my motive, but it turns out that she is very visible, for example when I had my student job. I have not finished my studies yet but I am afraid that this tattoo can be fatal for my search for a long contract.

5) What is your most beautiful tattoo and why?

I consider that my most beautiful piece, from an only esthetic point of view, is the one that I possess on the breastbone. It is about a piece covering the top of my stomach like a lace corset. It is very detailed and meticulous, realized by Delphine from Urban Legend Tattoo, who realizes very feminine and soft inks.

6) What do you expect from a good tattooer?

I expect from a good tattooer to be on the same wavelength as me. What could be more delicate than to bring my drawing and than he answers me  » I do not like it that way, I would see it more like that  » and what we find ourselves far from the initial project?! Few people understand that it is not enough to have a  » famous tattooer  » to realize the ink that they need, but rather a tattooer which the theme corresponds to you. Do not ask a tattooer specialized in the portraits to realize you a draw of cartoon! You understand? I choose the style of the tattooer before meeting him.

7) What do you think of those who  » are like a big tattoo  » and more globally of the relationship with the use of one’s body so?

If you speak people who as me have a majority of inks on the skin and are partially covered with them, I think that it depends on people. I am model photos for 5 years and I am one model in the look particular very tattooed and drilled. For many, my body is a work, highlighted by photos. My body belongs to me, and I express a kind of art there.

8) Your tattoos are your ideas? Your drawings? Or completely the work of the tattooer?

It is 50 – 50, I have drawings realized by myself, some given to the tattooers and a little modified by themselves. And also pieces completely drawn by the tattooer. I specify that I draw since very young and that it is not necessarily obvious to draw oneself a tattoo.

9) Your next tattoo, it is what and where?

My next tattoo is a representation of the Japanese cartoon movie Princess Mononoke, by Hayao Miyazaki. This cartoon movie expresses the fight between the spirits of the nature and the man. The heroine is a girl-savage, an avenging spirit fighting for saving the nature which collected her. Japanese grant many place to the nature and to the spirits which are there present. I am a person very implied in the defense of animals and nature. I adore this cartoon movie and I am sometimes little Mononoke in the soul ;-). This tattoo will be realized on my left hand, going of my shoulder to my elbow.

10) Have you a tattoo in direct or indirect relation with the music? Why this choice? Can we see it?

I have no tattoo representing the music, unfortunately. Nevertheless I am a big fan of it. The music listens to, lives. It isn’t viewable: except represented by a musical note, or a word of a song which pleased you, it is difficult to represent the happiness that the listening of a music can get you which pleases you and which corresponds to you.

Publicités

Une réflexion sur « Miyu Miyu : « Je préfère mon corps tatoué à celui, vide, que j’avais autrefois. | I prefer my inked body to the empty I had formerly. » »

  1. J adore ta personalite tes taouages et tes photos non vulgaire j adore continue dans ce sens et si tu peut reste dans le milieu artistique tu peut aller loin biz

    J'aime

Répondez | Leave a Reply

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s